Comment cloisonner un salon ?

Séparé grâce à la canopée

La canopée a longtemps été réservée exclusivement aux intérieurs à la décoration industrielle. Il est vrai que son design traditionnel — fenêtres attachées à un cadre métallique noir — évoque un atelier d’usine. Sert de cloison tout en laissant passer la lumière, la canopée s’est encore imposée comme une valeur sûre dans l’architecture intérieure, en particulier pour séparer la cuisine du salon. Aujourd’hui, il est disponible en plusieurs versions : aluminium blanc ou acier inoxydable pour un intérieur très contemporain, structure en bois pour une ambiance studio d’artiste…

Lire également : Comment cacher les poubelles dans un jardin ?

© Leroy Merlin Selon la configuration de votre intérieur — mais aussi selon vos envies de décor ! — vous pouvez opter pour la verrière complète ou la version mi-hauteur, reposant sur une demi-cloison en pierre, brique ou bois.

A découvrir également : Quels critères de choix prendre en compte pour son mobilier extérieur ?

© Lapeyre Vous ne voulez pas percer la partition ou monter une demi-partition ? La canopée se pose également simplement sur un bar !

© Usine Verriere Pour une séparation entre la cuisine et le salon, la préférence est placée sur un modèle qui peut ouvrir et fermer selon vos besoins. Vous pourrez ouvrir l’espace, profiter de votre famille ou de vos invités, mais aussi le fermer pour empêcher les odeurs de cuisine d’envahir le salon si nécessaire. La bonne idée : un auvent coulissant, qui vous permet d’ouvrir et de fermer sans encombrer l’espace !

© Ikea Lire aussi : Intérieur Claustra : 15 idées de claustra pour l’inspiration

La porte de rail pour une séparation chic

Tout a commencé simplement par une belle variation sur le thème de la porte auvent… et aujourd’hui, les portes ferroviaires rivalisent avec l’imagination ! Rails exposés ou discrets, solides ou vitrés modèles… est facile à trouver un modèle qui correspond à n’importe quel intérieur !

© Maisons du Monde Cette option permet de passer en un éclair d’une cuisine ouverte à une cuisine fermée. Porte ouverte, voici une cuisine conviviale et un espace salon, pour être à la fois derrière le poêles et en compagnie de leurs proches. Vous voulez un espace cocoon confortable ? Il suffit de fermer pour cacher la vue de la cuisine et profiter d’un espace confortable dans le salon !

© Leroy Merlin La porte coulissante est particulièrement appréciable si vous avez une micro-cuisine, car elle vous permet de bénéficier d’une ouverture plus généreuse qu’une porte classique. Ainsi, il vous permet d’ouvrir l’espace au maximum, et de passer derrière les poêles sans avoir la sensation désagréable d’étouffer.

La partition coulissante

Souvent confus — à tort ! — avec porte à rail, cloison coulissante permet d’avoir une séparation efficace entre la cuisine et le salon qui se plie à vos quatre souhaits. La principale différence ? La cloison coulissante… est une cloison ! En d’autres termes, il peut être décliné dans des dimensions beaucoup plus généreuses que la porte de rail. De plus, la cloison coulissante est souvent beaucoup plus légère et maniable qu’une porte de rail, qui pèse souvent son poids !

© Tixelia Le coulissant est également très décoratif, car il imprime une vraie touche de caractère à un intérieur. Parmi les modèles les plus branchés, on aime la partition japonaise, à la fois propre et pleine de caractère, pour une atmosphère pleine de zénitude.

L’ îlot de cuisine pour délimiter l’espace

Indispensable dans une cuisine ouverte, l’îlot de cuisine est un élément très efficace pour structurer l’espace. Et il peut parfaitement servir de séparation entre la cuisine et le salon seul.

© Mobalpa Voulez-vous une séparation plus marquée ? Rien de plus simple ! Il suffit de jouer avec la hauteur du plafond en la combinant avec un élément suspendu. Selon la configuration de votre cuisine, vous pouvez opter pour une hotte, une chaîne d’appareils d’éclairage ou un rangement.

© Aviva Un cloisonnement ajouré

Rien de mal à préférer une séparation correcte entre la cuisine et le salon… il faut encore avoir un intérieur qui se prête à lui ! La partition traditionnelle a effectivement un inconvénient de poids : il agit comme un écran de confidentialité, mais il arrête aussi la lumière. La solution ? Un compromis ! Une cloison, oui, mais ajourée ! Pour cela, plusieurs options sont à votre disposition.

© Leroy Merlin Terriblement décoratifs, les panneaux ajourés sont une option particulièrement appropriée pour séparer la cuisine du salon sans encombrer l’espace.

© Veneta Cuicine Dans de beaux volumes, nous vous laissons tenter par un beau meuble. Certes, l’empreinte au sol est plus importante. Mais vous aurez aussi un espace de stockage intéressant ! En passant, même les cuisiniers sont arrivés là, et vous trouverez facilement de beaux meubles spécialement conçus pour s’installer entre la cuisine et le salon. Sauf si vous préférez détourner une bibliothèque authentique, bien sûr !

Lire aussi : Armoire de rangement de salon : 20 idées

Le décor pour créer la séparation entre la cuisine et le salon

Pour marquer la séparation entre la cuisine et le salon, il n’y a pas besoin d’en faire trop ! Vous pouvez opter pour une astuce simple : le décor ! L’option simple et efficace est la couleur. Un revêtement mural différent, et ici les deux espaces sont parfaitement structurés… et séparés ! Vous pouvez également obtenir créatif, s’amuser avec la couleur, ainsi que les textures et les matériaux.

© Ixina La variante intelligente ? Un jeu de couleur et de texture… sur le sol ! Pour faire une mouche à coup sûr, nous osons la combinaison de carreaux et de parquet. Pour un look résolument tendance, pariez sur les tommettes imbriquées de bois, ou sur le ciment carrelé.

© Castorama Vous pouvez enfin jouer la carte de contraste, en optant pour un espace de cuisine qui coupe radicalement avec le salon. Ou, au contraire, jouer la carte de l’uniformité et marquer la séparation par des accessoires. Un revêtement mural identique côté cuisine, côté salon, mais avec des étagères fonctionnelles et des équipements sur le côté poêle et des plantes, livres ou bibelots sur le côté du reste !

© Mobalpa Lisez aussi :

  • Séparateur de pièce : 25 idées et conseils pour partitionner vos chambres
  • Cloison amovible : 20 solutions pour la séparation des pièces

ARTICLES LIÉS