Où écrire NPAI ?

Un courriel efficace en 6 points est facile en suivant les instructions ci-dessous :

A lire aussi : Quel camion pour transporter un lit ?

email efficace

1 Ciblage et personnalisation de votre e-mail

Pour réussir un envoi, une entreprise doit d’abord connaître ses propres clients. Un dossier complet et à jour est donc essentiel. « Plus un courrier est personnalisé, plus il est probable qu’il soit intéressant ». Pour une bonne personnalisation, il est impératif de maintenir votre dossier client. Une erreur de civilité ou une erreur d’orthographe peut entraîner la perte des clients. De plus, la réévaluation de son dossier permet de limiter le nombre de lettres renvoyées par la poste appelée NPAI.

A lire aussi : Comment puis-je effectuer un dernier changement d'adresse ?

2 Guérir la forme de courrier électronique pour augmenter son efficacité

Petite lettre ou long courrier ? La réponse dépend de la cible cible du message. Ainsi, un long argument peut séduire une clientèle très ciblée et présenter comme une véritable valeur ajoutée. Mais, quelle que soit sa taille, l’envoi doit être clair, simple et efficace contenu. Pour cela, il est important de privilégier les phrases courtes et de bannir le vocabulaire technique afin d’avoir un email efficace.

Capturez l’attention de votre interlocuteur en lui disant plus sur lui-même que sur votre entreprise. Le message « L’hiver arrive, vous avez besoin d’une nouvelle garde-robe ! est plus frappant que « Nous avons créé une nouvelle collection automne-hiver. »

3 Choisir votre message

Entre un message qui avertit de l’ouverture d’un nouveau point de vente et un courrier offrant 10% de réduction dans ce nouveau point de vente, il est facile d’imaginer celui qui a le plus de succès. Une conclusion qui n’interdit pas le recours au courrier informatif, à condition qu’elle souligne un avantage accordé au client :

« vous payez trop d’impôts, notre solution d’exonération fiscale est pour vous. » La spécification de garanties existantes, telles que le « remboursement garanti », peut également stimuler l’intérêt du lecteur. Mais attention à ne pas inventer une promesse qui est impossible à tenir.

4 Programmer votre email efficace au bon moment

Certaines dates sont plus propices que d’autres à effectuer une opération de publipostage : retour à l’école, Saint-Valentin, Noël…

L’ important est d’envoyer votre message le plus près possible des dates mentionnées afin de s’assurer qu’il est aussi efficace que possible, c’est-à-dire 8 à 10 jours maximum. Sinon, nous prenons le risque que le message soit oublié ou que d’autres concurrents envoient le leur dans l’intervalle.

5 Test des envois à petite échelle

Avant de déployer son envoi « grandeur nature », il est essentiel de le tester à petite échelle. Cela peut être une économie réelle. Si l’offre ne génère pas un retour sur investissement satisfaisant, il est donc possible de la rectifier pour le reste des clients.

6 Mesure de l’impact de son envoi postal pour évaluer l’efficacité

Votre envoi a fait une mouche ? Vous devez vous préparer à gérer un pic de ventes. Par exemple, il n’est pas nécessaire de prévoir pour 2000 lettres si l’entreprise ne se sent pas capable de traiter 200 appels supplémentaires ou d’envoyer 1000 courriels aux prospects espagnols si personne ne connaît l’alangue.

ARTICLES LIÉS