Ces petits et grands details qui rendent une cuisine fonctionnelle et agreable

Tout le monde s’accorde pour reconnaître que la cuisine est une pièce charnière de la maison, quoi de plus étonnant dans le pays de la gastronomie, de la bonne chair et des arts de la table ?  Elle est un des lieux du logement au sein duquel on se livre à une grande diversité d’activités et où l’on passe par conséquent une grande partie de notre temps. Il est donc d’une importance primordiale de bien réussir son aménagement ainsi que sa décoration afin que celle-ci soit un lieu agréable dans lequel givre et recevoir.

L’espace de notre cuisine devra également être optimisé au maximum afin d’être le fonctionnel possible, pour que l’ensemble des taches que l’on y effectue se déroule sans inconfort ni désagréments. Découvrez dans la suite de cet article notre passage en revue de conseils et d’astuces dans lesquels vous pourrez piocher pour que l’aménagement et l’allure de votre cuisine s’adapte à vos envies et vos besoins.

A lire aussi : Quel budget pour une douche à l'italienne ?

Renouveler et rafraîchir régulièrement les éléments vieillissants de la pièce.

Préparer de bons petits plats met particulièrement à rude épreuve certains des éléments de cette pièce, au premier plan desquels les crédences de cuisine, avec les diverses projections de saleté, l’humidité et les émissions de graisse qui les font vieillir prématurément. Les nettoyages récurrents que ces endroits nécessitent, au moyen de divers produits, souvent agressifs pour les matériaux, n’aident pas non plus à conserver un aspect neuf sur le long terme. Les détails comptent dans l’aspect général d’une pièce, et il suffira parfois de remettre à neuf ou de les renouveler pour conserver une belle cuisine.

A lire aussi : Comment poncer un portail métallique ?

L’absence de hotte aspirante ou une puissance insuffisante, ou encore un modèle vieillissant, peuvent aussi occasionner une aspiration des vapeurs et des graisses insuffisantes, qui viendront se déposer dans le reste de la pièce et la terniront prématurément. Pour pallier cette problématique, on songera donc à faire l’acquisition d’un modèle plus performant. On redoublera par ailleurs de soin quant à sa maintenance, afin que le système n’ait pas le temps de s’encrasser, particulièrement dans les conduits et sur les filtres, qu’il faut aussi renouveler régulièrement.

Définir le triangle d’activités de votre cuisine. 

Derrière ce concept à priori obscur se cache en fait un principe simple, qui vous permettra d’établir au mieux la disposition et la configuration la plus adaptée à vos usages spécifiques ainsi qu’aux contraintes que présente votre cuisine. Les trois pointes du triangle d’activités symbolisent les trois pôles principaux autour desquels s’articulent l’activité et les espaces de circulation d’une cuisine.

Ces trois pôles sont :

  1. La zone de préparation des plats ainsi que le poste de cuisson(plaque de cuisson, plans de travail)
  2. L’espace de lavage (évier, lave-vaisselle, lave-linge)
  3. Les espaces de rangement et de stockage (placards, réfrigérateur)

Vous l’aurez compris, c’est entre ces pôles que vous effectuerez le plus de déplacements. Ainsi, l’objectif idéal serait de faire en sorte que la distance entre ces trois zones soit équidistantes, et rien ne doit entraver les déplacements entre ces trois pôles. Une astuce simple peut vous aider à la visualiser plus facilement, il vous suffira de dessiner un triangle isocèle qui relie chacune de ces zones sur un plan, ou encore de le matérialiser in situ avec des ficelles colorées.

ARTICLES LIÉS