Comment améliorer son logement énergivore ?

Grâce à un diagnostic de performance énergétique ou DPE, vous pourrez déterminer si votre logement est réellement énergivore. Rappelons que le résultat de ce diagnostic est exprimé avec une lettre afin de donner les différentes classes énergétiques.

Celle-ci commence donc par A qui est la meilleure performance énergétique et se termine par un G qui est la pire performance énergétique. A partir de E, vous devez déjà envisager de réaliser des travaux de rénovation pour améliorer votre confort thermique et diminuer votre consommation en énergie.

Lire également : Souvenir de 2021 : réalisez un calendrier photo personnalisé pour 2022

Choisir un système de chauffage moins énergivore

Le système de chauffage occupe une place conséquente dans la dépense énergétique. Une mauvaise performance de sa part va faire chuter votre classe énergétique.

Ainsi, vous devez envisager d’améliorer votre système de chauffage afin de ne plus être un logement énergivore.

A découvrir également : Quel budget pour une douche à l'italienne ?

Pour ce faire, vous devez entreprendre quelques actions. Si vous avez une vieille chaudière, assez gourmande, vous devez l’échanger par un modèle à condensation. Ce dernier est beaucoup plus économique et confortable.

Le chauffe-eau thermodynamique et le chauffe-eau solaire individuel font aussi partie des systèmes les plus performants actuellement. Il est possible de couvrir complètement la totalité des besoins en énergie avec un chauffe-eau thermodynamique.

Par contre, il vous faut un système d’appoint dans le cas où le système solaire ne parvient pas à donner suffisamment de chaleur pendant l’hiver.

De la même manière, vous devez vous débarrasser des radiateurs électriques énergivores. Votre logement sera plus économe avec un radiateur à accumulation ou un radiateur à inertie sèche ou fluide.

L’avantage de ces deux appareils de chauffage, c’est leur capacité à stocker de l’énergie pendant les heures creuses et de les utiliser pendant les heures pleines.

Mais par-dessus tout, ces appareils peuvent fonctionner même lorsqu’ils sont éteints. La chaleur dans le logement sera donc conservée sans dépense d’énergie.

Vous pouvez ensuite coupler vos radiateurs avec des thermostats programmables. Ces derniers vous permettront de piloter vos appareils de chauffage à distance.

Vous pourrez également établir un planning bien précis pour les allumer et les éteindre automatiquement. En ajoutant un détecteur de présence et un détecteur pour vos fenêtres ouvertes, votre rendement sera encore plus conséquent.

Effectuer des travaux d’isolation

L’isolation est aussi importante que le système de chauffage de votre logement. Elle pourra réellement contribuer à l’amélioration de sa performance énergétique. Les travaux auront pour but de limiter les échanges thermiques pouvant exister entre l’extérieur du logement et son milieu intérieur.

Grâce à une bonne isolation, votre besoin en chauffage va diminuer. Ce qui fait que votre confort thermique va être plus important. A côté de cela, votre dépense en énergie va aussi diminuer.

Vous devez donc commencer par isoler les combles perdus et le toit afin de conserver 30% de l’énergie à l’intérieur de votre logement.

Vous pourrez ensuite continuer par l’isolation des murs. Vous avez le choix entre une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. Prenez garde car l’isolation par l’intérieur va réduire la surface habitable. Pourtant l’isolation par l’extérieur sera plus onéreuse tout en vous engageant dans des travaux fastidieux.

Pour isoler vos fenêtres, vous devez les équipées avec un double vitrage. Si vous habitez dans une région où le froid est assez rude en hiver, il est mieux d’opter pour un triple vitrage.

Obtenir du chauffage et de l’électricité à partir des sources d’énergie renouvelables

Pour améliorer votre logement énergivore, vous devez vous tourner vers les énergies renouvelables. Vous pouvez par exemple exploiter les rayonnements du soleil pour les transformer en électricité en se servant de panneaux solaires thermiques.

Vous pouvez également extraire les calories dans la croute terrestre pour les transformer en énergie. Celle-ci pourra contribuer au chauffage de votre logement. Il s’agit du système de chauffage géothermie.

Il y a également l’hydrothermie qui se sert des calories dans la nappe phréatique pour alimenter votre logement en énergie gratuite. Il est vrai que vous allez obtenir les énergies renouvelables gratuitement, mais le coût d’achat et d’installation de ses équipements représentent un investissement important.

Il y a également l’option de la pompe à chaleur air-air ou air-eau qui est totalement économique et performante. Ces moyens vous permettront d’être indépendant des fournisseurs d’énergies fossiles. Ce qui fera du bien à votre portefeuille.

Améliorer le système de ventilation

La ventilation joue un rôle important dans la conservation d’un environnement sain dans votre logement. Pour compléter la performance de votre isolation, la ventilation va éviter le phénomène de condensation.

Afin de lutter contre un logement énergivore, vous devez installer une ventilation à double flux ou une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC).

Lorsque l’air est renouvelé correctement, toutes les parois dans votre logement seront épargnées par l’humidité. Une bonne ventilation fera également du bien à votre santé en éliminant les polluants de l’air.

Le système à double flux permettra à l’air froid entrant de récupérer les calories dans l’air chaud sortant. La quantité de chaleur récupérée pourra aller jusqu’à 90% pour les systèmes les plus performants.

Investir dans le relamping

On appelle «relamping» le fait de remplacer toutes les ampoules dans un logement par des éclairages moins énergivores.

S’occuper des éclairages peut en effet faire partie des moyens pour améliorer un logement énergivore. Vous devez ainsi échanger vos ampoules classiques par des ampoules LED plus économiques.

Vous devez savoir que les ampoules à incandescence sont énormément gourmandes. La consommation d’une ampoule LED est 10 fois en dessous de ces dernières. Ce qui va vous faire réaliser une économie considérable.

Mieux encore, la durée de vie d’une ampoule LED peut aller jusqu’à 50 000 heures d’après l’Agence de l’environnement. Outre l’économie, ce type d’éclairage apporte un confort lumineux dans chaque pièce de votre logement.

Afin de préserver la santé de vos yeux, il est recommandé d’opter pour la lumière jaune au lieu de la bleue. Cette couleur est en réalité plus agressive.

Pour économiser encore plus, vous devez avoir l’habitude d’éteindre la lumière dans les pièces inoccupées. Évitez également d’utiliser vos éclairages en plein jour.

ARTICLES LIÉS