Rénovation de maison ancienne : idées, avantages et prix

Vous vous lancez dans un projet de rénovation de maison ancienne ? Comment mener à bien une rénovation d’habitation ancienne et quels sont les enjeux les plus importants à respecter ou à entrevoir ? Nous vous livrons ici quelques conseils et idées afin de vous aider à y voir plus clair dans votre projet de rénovation de maison ancienne.



Quels sont les avantages d’une rénovation de maison ancienne ?



Il existe de nombreux avantages à s’atteler à la rénovation d’une maison ancienne. Il s’agit d’un processus de longue haleine, qui peut impliquer divers acteurs, être plus ou moins coûteux en termes d’argent et d’énergie, et prendre plusieurs mois ou années. Voici pour vous tous les avantages à rénover une maison ancienne. Bonne lecture !

A lire également : Les volets roulants : la solution idéale pour la sécurité de votre maison



Retrouver le confort d’un intérieur



Tout d’abord, le confort reste l’un des critères les plus importants. Lorsque l’on se lance dans la rénovation d’une maison, on estime que l’existant n’est pas suffisamment viable pour nous, que ce soit en termes de confort ou d’esthétique, ou les deux.



Le confort thermique et le confort acoustique sont bien sûr les deux critères les plus importants. L’agencement d’une maison joue énormément sur la praticité du quotidien. Le fait de se poser la simple question : « Est-ce que je me sens bien dans cet endroit ? Qu’est-ce que j’y changerais pour m’y sentir mieux ? » permet de se positionner sur le confort souhaité.

A découvrir également : Quand planter en 2021 ?



En fonction de son année de construction, une maison ancienne peut avoir de nombreux ponts thermiques et nécessiter une rénovation intégrale des menuiseries en vue de parfaire l’isolation phonique et thermique. Pour autant, parfois, les usages d’une future maison se lancent dans une rénovation pour un simple critère esthétique, en vue d’habiter ou de louer, ce qui est tout aussi légitime.



Rénovation : valoriser l’existant avec des travaux



Une rénovation de maison ancienne permet aussi de valoriser l’existant. S’il était à la mode de faire table rase des intérieurs auparavant, il est désormais important de valoriser ce qui peut l’être, notamment en combinant les styles et les designs architecturaux. Mais les goûts et les couleurs ne se discutent pas : il appartient à chacun de décider de la nature de sa rénovation de maison ancienne.



Il n’y a pas vraiment de rénovation de mauvais goût si vous êtes bien conseillé, par exemple par un architecte d’intérieur. Une rénovation de maison ancienne peut concerner un ancien corps de ferme, une longère, un vieil appartement de ville classé, une maison de bourg des années 50 ou 70 ayant besoin d’un vrai rafraîchissement et d’une perspective contemporaine, etc. Tout est possible, en fonction des biens disponibles sur le marché.



Valoriser l’existant peut être soumis à des lois, notamment en ce qui concerne les bâtiments classés. Veillez à bien vous renseigner et à obtenir toutes les autorisations en bonne et due forme avant de vous lancer dans des travaux de rénovation.



S’assurer que le logement ne se dégrade pas



Lorsque l’on décide de rénover un ancien bâtiment ou lieu – ferme, maison ou appartement – c’est aussi pour s’assurer que des dégradations potentielles n’aient pas lieu ou n’empirent pas. Les matériaux peuvent se déliter, les joints s’abîmer, et des problèmes d’humidité peuvent aussi survenir sur des habitations anciennes. 



Il convient donc de « réparer » une maison avec des « pansements » : c’est le processus de rénovation. Vient ensuite la phase d’embellissement (rénovation de type décoratif).



Lorsque vous vous assurez que les matériaux existants ne se dégradent pas plus, vous prenez aussi la décision de préserver votre santé ou celle des futurs habitants du lieu. En effet, certains matériaux peuvent devenir toxiques avec le temps et la dégradation (amiante). Des apparitions de champignons mauvais pour la santé (système pulmonaire) peuvent survenir avec la dégradation d’un lieu et notamment la présence d’infiltrations.



Un investissement pour l’avenir



Enfin, consolider un lieu et une maison ancienne permet de vivre avec plus de sérénité à l’intérieur ! Vous savez de quoi sont faits les murs et vous prenez moins de risques. En d’autres termes, une rénovation de maison ancienne est un réel investissement pour l’avenir, notamment si vous comptez laisser en héritage patrimonial une habitation en bon état.



Par ailleurs, sachez que vous avez de fortes chances d’effectuer une plus-value à la revente de votre maison ancienne et rénovée, en fonction de l’état du marché immobilier.



Quelques idées pour rénover une habitation ancienne



Envie de vous lancer dans les travaux sur une maison ancienne ? Si vous manquez d’idées de rénovation, en voici quelques unes :





  • Faire une extension moderne et écologique


  • Refaire les sols et les murs


  • Casser des cloisons et redistribuer l’espace


  • Ajouter une terrasse extérieure


  • Faire construire une véranda ou une pergola


  • Aménager un grenier en pièce habitable


  • Planter tout un verger


  • Enlever le crépi d’une façade et faire un rejointoiement artisanal


  • Aménager les dépendances en habitable


  • Aménager le sous-sol


  • Faire des ouvertures en plus ou en combler (fenêtres, portes)


  • Faire des ouvertures dans le toit ou un puits de lumière


  • Revoir toute la déco avec des tendances modernes


  • Ajouter des rangements fonctionnels, créer des placards ou des bibliothèques du sol au plafond, pour une ambiance cosy


  • Créer une cuisine ouverte


  • Créer une suite parentale


  • Déplacer les arrivées d’eau et créer de nouveau sanitaires


  • Refaire toutes les peintures voire les enduits




Les idées ne manquent pas pour une vraie rénovation de fond sur une maison ancienne !



Quel est le prix d’une rénovation de maison ancienne ?



La rénovation d’une ancienne maison peut représenter un budget plus ou moins important. Ceci dépend :





  • des matériaux employés


  • de la main d’oeuvre choisie


  • de l’état de l’existant


  • de la nature des travaux


  • de la superficie à rénover




Une rénovation peut concerner l’aménagement intérieur ou des aménagements plus lourds, qui toucheront au structurel. Notez que des aides existent en France et qu’il est possible d’en obtenir sur divers critères d’éligibilité. Renseignez-vous !



Il existe autant de cas de figure que de rénovations ou d’habitations, en réalité. Le mieux est encore de faire appel à des professionnels qui vous aideront à budgéter votre rénovation de maison ancienne. Pensez en termes d’écologie et de performance énergétique si vous le pouvez : un bonus pour l’avenir.







Les étapes à suivre pour réussir une rénovation de maison ancienne



Une fois votre diagnostic effectué, vous pouvez commencer la rénovation. Voici les étapes clés à suivre :



La première étape consiste à définir vos besoins en termes d’espaces, de fonctionnalités et de styles. Vous devez aussi fixer un budget réaliste en fonction des travaux que vous souhaitez entreprendre.



Avant toute chose, assurez-vous que les fondations sont stables et qu’il n’y a pas de problème au niveau du toit. Ces éléments constituent le squelette essentiel d’une maison.



Assurez-vous que votre installation électrique est aux normes avant d’envisager tout travaux dans votre maison ancienne : ajouter une pièce ou modifier son agencement implique souvent une reconfiguration complète du circuit électrique existant.



De même pour la plomberie : si elle est vétuste, il faudra penser à la remplacer entièrement.



Pour donner vie à votre intérieur, vous devez bien choisir les revêtements muraux et les sols qui correspondent à vos goûts tout en s’adaptant à la maison.



Si vous souhaitez conserver l’aspect historique de votre bâtiment ancien, pensez aux carreaux anciens pour donner un cachet authentique.



La rénovation d’une maison ancienne doit prendre en compte l’isolation thermique afin d’améliorer le confort et diminuer les factures énergétiques. Il existe aujourd’hui des solutions innovantes comme la ouate de cellulose ou encore les panneaux isolants en liège.



N’hésitez pas à faire appel à des professionnels spécialisés dans la rénovation de maisons anciennes. Ils seront capables de vous accompagner au fil des différentes étapes du projet et ainsi garantir le succès final.



La rénovation d’une maison ancienne représente souvent un investissement important, mais elle peut aussi être une opportunité unique pour créer un espace qui reflète votre personnalité tout en préservant l’héritage du passé. En suivant ces étapes clés, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir cette aventure passionnante !



Les erreurs à éviter lors de la rénovation d’une maison ancienne



Les erreurs à éviter lors de la rénovation d’une maison ancienne



La rénovation d’une maison ancienne est un projet ambitieux qui peut s’avérer complexe. Pour réussir votre entreprise, vous devez connaître les erreurs classiques que beaucoup font et qui peuvent coûter cher en termes de temps et d’argent.



Une des premières erreurs commises lors de la rénovation d’une maison ancienne consiste à sous-estimer l’étendue des travaux à effectuer. Effectivement, certaines parties du bâtiment sont souvent cachées par des revêtements muraux ou autres éléments décoratifs.
Il est donc nécessaire de faire appel à un professionnel pour réaliser une évaluation précise du travail nécessaire avant toute acquisition immobilière.



Négliger l’importance de la qualité des matériaux utilisés



Tout comme le choix du design, celui des matériaux est crucial dans une opération de construction ou/et restauration. Les maisons anciennes ont besoin du respect pour leur histoire et leur patrimoine culturel.
L’utilisation des mauvais matériaux ne contribuera pas seulement au développement rapide des problèmes structurels tels que les fissures dans les murs, mais affectera aussi l’apparence globale ainsi que sa durabilité sur le long terme.





Sous-estimer les exigences en matière de permis et d’approbation





Lorsque vous entreprenez la rénovation d’une maison ancienne, vous devez vous familiariser avec les règlements locaux en vigueur. Dans certaines villes ou régions, il pourrait être nécessaire d’obtenir une approbation pour procéder à des travaux sur des bâtiments anciens.



Cela peut impliquer l’aide d’un expert du patrimoine qui sera chargé de s’appuyer sur toutes les autorisations nécessaires auprès des organismes concernés tels que le ministère culturel par exemple.



L’isolation thermique fait partie intégrante de toute opération de rénovation. C’est un élément clé pour améliorer le confort intérieur tout au long des saisons ainsi que pour diminuer les factures énergétiques.
Ne pas prévoir une isolation phonique correcte pourrait engendrer un environnement sonore désagréable au fil du temps.





Réaliser la rénovation complète ou partielle d’une maison ancienne requiert davantage qu’un simple ajout esthétique. Il nécessite aussi une planification minutieuse et rigoureuse afin d’éviter ces erreurs courantes qui peuvent coûter cher à long terme. En respectant tous ces conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir votre projet dans les meilleures conditions possibles.

ARTICLES LIÉS