Quel animal mange des cafards ?

Les Blattaria communément appelés cafards sont des animaux qui vivent dans les milieux domestiques (maison). Se nourrissant uniquement de déchets organiques, le cafard est attiré par la chaleur et par l’humidité. L’eau joue donc un rôle majeur dans l’environnement de vie de ses espèces d’animaux. Dans la chaîne alimentaire, les cafards sont mangés par certains prédateurs. Sur ce, quelles sont les espèces d’animaux qui se nourrissent du cafard ? Une lecture profonde et assidue de cet article vous apportera une réponse limpide.

Le hérisson et les oiseaux

Le hérisson mange le cafard de temps en temps, lorsqu’il réussit à s’emparer de lui. Il se nourrit de tout, mais le hérisson préfère consommer les aliments d’origines animales. Par conséquent, ces animaux font un excellent travail en se nourrissant de cafards. Rappelons que les cafards ne constituent pas un repas nuisible aux hérissons.

A découvrir également : Quels sont les avantages des anti-moustiques bios pour la santé et l’environnement ?

Les oiseaux préfèrent généralement comme nourriture les blattes. Tout d’abord, la majorité des espèces de blattes ont tendance à vivre à l’intérieur des maisons. En conséquence, la plupart du temps, ces petits insectes sont cachés à la vue des oiseaux. Mais, ils sont mangés par ses derniers dès que l’occasion se présente.

Les chats et les chiens

Les animaux domestiques comme les chiens et les chats consomment également des cafards. Le plus souvent, ces espèces domestiques aiment courir derrière les blattes plutôt que de les manger dans la maison. La poursuite des insectes est ce qui ressemble le plus à une vraie chasse pour les animaux domestiques. Ses animaux font de la poursuite des blattes un jeu auquel ils jouent dans les coins de la maison. Les blattes prennent la fuite face aux chats et aux chiens dès qu’ils les rencontrent.

A voir aussi : Comment aménager un salon en 2022 ?

Les chats sauvages que vous voyez errer dans les rues obtiennent leur nourriture en chassant d’autres animaux. Bien qu’ils ne préfèrent pas les cafards comme nourriture, les chiens chassent généralement les insectes plus efficacement que les chats. Il peut arriver que la blatte soit plongée dans l’eau lors de la poursuite à la maison. La détermination du chien amène ce dernier à capturer la blatte dans l’eau. Rappelons que le chat n’aime pas l’eau.

L’araignée et la guêpe

Les précieuses alliées du jardinier sont les araignées. Quel que soit le terrain, la présence des araignées dans le jardin est souvent un bon indicateur. De plus, il arrive à chasser et à se servir des cafards comme nourriture.  Les araignées permettent de contrôler certaines populations d’insectes qui sont : les moustiques, les papillons de nuit et les drosophiles. Il y a beaucoup d’insectes qu’on aimerait éloigner de chez nous et avec qui les araignées sont bienveillantes.

La guêpe se sert généralement des insectes. En effet, les guêpes pondent des œufs à l’intérieur des blattes vivantes. Ne pouvant plus contrôler son corps, la blatte prise en captif se transforme en « zombie » lors de cette opération. En réalité, la guêpe injecte un venin puissant qui inhibe le flux de communication entre le cerveau et le corps. Dans ce cas d’espèce, la guêpe peut être qualifiée de parasite. Une guêpe en particulier s’intéresse aux cafards : le détraqueur Ampulex récemment découvert, qui ne réside pas dans notre pays.

Les lézards et les grenouilles

Les lézards sont des espèces d’animaux qui possèdent un sang-froid légendaire. Ils chassent la blatte dans toute la maison sans pour autant se fatiguer. La blatte représente une source de nutrition importante et fiable pour les lézards. L’eau devrait représenter un obstacle pour les lézards pendant qu’ils chassent leurs proies. Mais force est de constater que ses animaux disposent de la capacité de pourchasser la blatte dans l’eau.

Les grenouilles sont des animaux très voraces. Les cafards font partie des espèces d’animaux qui possèdent une très petite taille. En général, les blattes ne font pas partie du régime alimentaire des grenouilles. Ses animaux mangent les cafards dès qu’une occasion de chasser se présente à eux. Les grenouilles sont des espèces de cafards qui vivent dans la nuit. Ses deux animaux partagent donc le même environnement de vie. Sur ce, les cafards et les grenouilles sont amenés à se rencontrer souvent. La grenouille adore cette nourriture.

Les serpents et les scorpions

Les serpents sont des prédateurs redoutables pour les cafards. Ils ont une forme de corps adaptée à la chasse, ainsi qu’un odorat très développé qui leur permet de détecter leurs proies facilement. Les serpents se nourrissent principalement d’insectes tels que les moustiques, les fourmis et bien sûr les blattes.

Le serpent utilise sa langue bifide pour « goûter » l’air ambiant, en cherchant le parfum ou l’odeur d’une possible source de nourriture. Lorsqu’ils localisent un groupe de cafards, ils utilisent leur corps souple pour s’introduire dans des espaces confinés où ces insectes peuvent se cacher.

Il faut noter que tous les serpents ne mangent pas des cafards : certaines espèces sont carnivores exclusives et d’autres se nourrissent essentiellement d’œufs ou même de fruits !

En parlant maintenant des scorpions… ces derniers font aussi partie des prédateurs naturels des blattes ! Bien qu’on puisse penser que leur taille réduite limite leurs capacités à attraper ce genre d’insecte nuisible, ils compensent avec leur agilité et surtout avec leur venin toxique.

Les scorpions ont une manière particulière de chasser : ils attendent patiemment près du nid où vivent généralement quelques individus et attaquent lorsqu’il y a suffisamment de proies autour. Le venin fait son effet…

Il est intéressant aussi de souligner qu’en plus de la blatte domestique (Blatta orientalis), on trouve plusieurs autres espèces considérées comme des ravageurs dans le monde, telles que la blatte germanique (Blattella germanica), la blatte américaine (Periplaneta americana) ou encore la blatte asiatique (Blattella asahinai). Les scorpions sont bien sûr capables de s’attaquer à ces espèces aussi.

Les serpents et les scorpions sont deux prédateurs naturels redoutables pour les cafards. Bien qu’ils soient peut-être moins communs dans nos maisons que d’autres animaux tels que les lézards ou certains types d’oiseaux, ils ont leur propre rôle écologique important en tant que régulateurs de population chez certains insectivores nuisibles.

Les fourmis et les termites

Au-delà des serpents et des scorpions, il y a d’autres animaux qui se nourrissent de cafards. Les fourmis et les termites sont aussi des prédateurs naturels redoutables pour ces insectes nuisibles.

Les fourmis ont un régime alimentaire assez varié, mais elles ne boudent pas leur plaisir lorsqu’elles trouvent une colonie de blattidés à proximité. Les plus connues en la matière sont probablement les fourmis rouges, aussi appelées « hormigas coloradas » dans certaines parties du monde hispanique.

Toutes les espèces de fourmis n’ont pas le même appétit pour les cafards : certaines préfèrent d’autres proies comme des moucherons ou encore des chenilles. Il faut noter que si vous avez une infestation de cafards chez vous, l’apparition soudaine d’un groupe de fourmis peut être un signe que ces derniers vont faire le travail à votre place…

Un autre animal redoutable pour les blattidés est la termite ! Cet insecte social a développé au fil des siècles un système très élaboré permettant une organisation collective précise durant la recherche et la capture des proies.

Les termites ont un système digestif extrêmement performant capable notamment de décomposer efficacement la cellulose contenue dans le bois ou dans certains végétaux qu’ils consomment habituellement. Mais ils peuvent aussi inclure quelques cafards occasionnellement dans leur régime alimentaire.

Il faut toutefois rappeler que, contrairement aux autres animaux cités précédemment, les termites et les fourmis ne vont pas chercher à localiser des groupements importants de cafards. Leur prédation est plutôt opportuniste : si un cafard se trouve sur leur chemin, ils n’hésiteront pas à le tuer et à le consommer.

On peut dire que ces différents prédateurs naturels constituent une solution écologique pour lutter contre la prolifération des blattidés dans nos maisons. Il faut bien comprendre qu’aucun d’entre eux n’a la faculté de débarrasser complètement votre habitat des cafards en question ! Il faut faire appel à un professionnel qualifié pour vous aider dans cette lutte perpétuelle contre ces insectes nuisibles.

ARTICLES LIÉS