L’ipomée pourpre, une plante ornementale

La décoration ou l’ornement sont des facteurs assez importants pour toute installation. Qu’il s’agisse d’une maison, d’un jardin ou d’un balcon, trouver une bonne plante pour les orner rend le cadre plus vivable. La véritable difficulté réside dans le fait de pouvoir trouver la bonne plante dédiée à cette fin. L’ipomée se présente à cet effet comme l’une des meilleures plante pour ornementale. Détails.

L’ipomée pourpre : origines et description

L’ipomée pourpre encore appelée le volubilis est une plante herbacée appartenant à la famille des Convolvulaceae. D’origine mexicaine, cette plante est assez largement cultivée comme fleur de jardin annuelle notamment dans les milieux tempérés. Cet état de choses est dû au fait que ces différents milieux tempérés sont imbus d’une végétation exubérante. En plus d’être une fleur en entonnoir, l’ipomée pourpre est susceptible de parfois devenir une plante invasive. Mieux, l’ipomée pourpre est une plante herbacée, un liseron, et surtout vivace et connue pour sa souche tubéreuse. Elle est dotée d’une tige volubile qui lui permet de grimper et d’atteindre une hauteur comprise entre deux et cinq mètres.

A lire également : Comment cloisonner un salon ?

Notons surtout que les différentes feuilles et alternes s’accumulent sur cette plante en prenant la forme de cœur. Il s’agit donc d’une plante assez ensoleillée qui dispose d’un feuillage caduc. Elle est connue pour être une fleur à corolle en entonnoir avec une variation de plusieurs couleurs. Justement, elles varient le plus souvent entre le bleu, le rose et le pourpre. Ces différentes fleurs apparaissent le plus souvent regroupées par cinq et en de petites cymes.

Comment faire la culture ou la plantation de l’ipomée pourpre ?

Beaucoup plus cultivée dans les milieux tropicaux, il est aussi possible que l’ipomée pourpre soit cultivée comme une annuelle dans les milieux plus froid. Mais vous convenez avec nous qu’il lui sera plus ou moins difficile de repousser d’une année à l’autre. La technique de culture est simple et efficace. Elle peut se faire suivant deux techniques.

A découvrir également : Comment poser des lames de terrasse sans lambourdes ?

Cultiver l’ipomée pourpre en pépinière

Il vous suffit de faire un semis sous abri déjà courant le mois de mars. Vous devez ensuite repiquer les jeunes plants en avril et mettre en place dans le mois de mai un mélange de terre, de terreau et d’amendement organique. Par ailleurs, il vous faut tremper les graines dans l’eau tiède pendant 1h avant de les semer. Cela favorisera une accélération de la levée. Il est aussi possible que vous semiez directement la graine à mi-mai mais il y aura un retard dans la floraison. Tenez, il est tout à fait primordial que vous placiez la plate dans un endroit ensoleillé.

Cultiver l’ipomée pourpre en pot

Il est bel et bien possible que vous optiez pour une culture de l’ipomée pourpre. Cette formule est d’ailleurs plus intéressante en ce sens qu’elle vous permet d’orner non seulement votre terrasse mais aussi votre balcon. Mais comment procéder ? C’est tout à fait simple. Commencez d’abord par choisir un pot assez large dont le diamètre tourne autour de 30 cm. Il faudra par la suite vous assurer que le pot est percé tout au fond. Le cas échéant, il faut y mettre un lit de billes d’argile. Garnissez ensuite le pot avec du terreau dédié. Il vous faut enfin par moment arroser aussitôt que la terre est sèche en surface sans pour autant inonder la plante.

Quid de l’arrosage et de l’entretien de l’ipomée pourpre ?

Cette plante se doit d’être arrosée de façon régulière notamment en période de forte canicule. Mais, il ne faut surtout pas en abuser. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez lui apporter un peu de fertilisant pour améliorer et accélérer la floraison. Vous pouvez aussi opter pour l’installation d’un paillage au pied de la plante afin de la garder humide après l’arrosage. Sur le plan de l’entretien, elle n’est pas du tout exigeante même si la plante elle-même peut s’avérer envahissante. La durée de vie de cette plante est seulement d’un an. C’est surtout ce qui explique sa rapide croissance.

Sur le plan de la symbolique, elle est une fleur qui symbolise la dévotion dans l’amitié, la facilité de se lier aux autres. Ses jolies fleurs et fruits aux couleurs paradisiaques font d’elle une meilleure plante ornementale. Elle est aussi imbue de vertus psychotropes et thérapeutiques qui font d’elle une plante exceptionnelle.

ARTICLES LIÉS