La loi Pinel en 2021/Un Avantage Fiscal pour l’Investissement Locatif

La loi Pinel en 2021Un Avantage Fiscal pour l’Investissement Locatif

Lorsqu’on parle de la loi Pinel, il faut s’attendre à un dispositif fiscal simple qui est tout à fait bénéfique aux investisseurs en immobilier.

Ce dispositif permet en effet d’investir dans l’immobilier locatif tout en bénéficiant d’une réduction d’impôts. Quels sont les avantages lorsqu’on réalise un investissement Pinel en 2021 ? Quelles sont les conditions pour être éligibles à ce dispositif ? Découvrez les réponses à ces questions dans cet article.

A lire en complément : Assurance habitation : obligatoire ou non ?

Quels sont les avantages de la loi Pinel en 2021 ?

Le dispositif Pinel vise à soutenir l’offre locative dans les zones à forte demande en proposant des logements à loyers corrects à bon nombre de ménages. Autrefois, il est limité à l’investissement dans le neuf.

Aujourd’hui, la loi Pinel peut s’appliquer à l’achat ainsi qu’à la réhabilitation de biens anciens. Cela n’est entièrement possible que si les travaux à effectuer sont d’au moins 25% de l’investissement total. En plus de cela, le logement doit être situé dans des quartiers définis par décret.

A lire en complément : Prolongation de la Loi Pinel : un dispositif moins avantageux ?

En général, la loi Pinel 2021 permet concrètement de :

  • Diminuer vos impôts sur le revenu de 12%, 18% ou 21% dans la limite d’une réduction d’impôt de 63 000 euros ;
  • Déduire des compléments de revenus grâce aux loyers mensuels avec possibilité de louer votre bien à un descendant ou un ascendant ;
  • Préparer votre retraite ;
  • Construire un patrimoine immobilier.

Ces quelques avantages sont garantis aux investisseurs immobiliers, à condition qu’ils respectent certains critères.

loi PINEL.

Quelles sont les conditions pour jouir de la loi Pinel en 2021 ?

Pour ce faire, il faut :

  • L’investisseur doit acheter un bien immobilier neuf et le mettre en location pour une durée de 6, 9 ou 12 ans ;
  • Le logement en question doit être présent en zone A, A bis ou B1. Ce sont des zones jugées « tendues », où la demande en logements est de plus en plus grandissante ;
  • Le logement doit être mis en location dans les 12 mois suivant son achèvement ;
  • Le logement doit convenir aux normes énergétiques en vigueur ;
  • Le logement doit respecter l’encadrement du montant du loyer estimé à 5 500 euros/m² ;
  • Les locataires sont appelés à présenter un seuil de ressources plafonné.

L’ensemble de ces conditions mérite d’être respecté. Au cas contraire, vous perdez le bénéfice des incitations fiscales.

Quels sont les types de biens immobiliers concernés par la loi Pinel 2021 ?

L’aide à la défiscalisation, grâce au dispositif Pinel, n’est possible qu’aux logements suivants :

  • Les logements qui viennent d’être construits ;
  • Les logements qui sont en construction et doivent être achevés dans les 30 mois qui suivent la signature de l’acte d’achat ;
  • Les logements achevés dans les 30 mois qui suivent l’obtention du permis de construire ;
  • Les logements anciens qui doivent être refaits à neuf ;
  • Les logements qui doivent être réhabilités ;
  • Les locaux qui sont susceptibles d’être transformés en logement.

Concernant ces logements, ceux qui nécessitent des travaux de rénovation ou de transformation doivent être exécutés dans un délai fixé au 31 décembre de la 2e année qui suit l’achat.

ARTICLES LIÉS