Prolongation de la Loi Pinel : un dispositif moins avantageux ?

Prolongation de la Loi Pinel un dispositif moins avantageux

Avant mi-novembre 2020, Pinel était encore le dispositif par excellence pour devenir facilement propriétaire. Après sa prolongation, plusieurs investisseurs ont encore du mal à comprendre son nouveau fonctionnement.

Même si à la base ce dispositif consiste à alléger l’imposition auprès des propriétaires, il devient judicieux de mieux s’informer sur son prolongement pour mieux comprendre ce système. Cet article fait le point complet sur les contours de la loi Pinel et sa prolongation afin d’éclairer vos lanternes.

A lire également : Connaître son crédit scoring pour optimiser ses chances d’obtention d’un prêt immobilier

La prolongation de la loi Pinel jusqu’en 2022 : les avantages

Jusqu’en novembre 2020, la loi Pinel était encore ce dispositif de défiscalisation sur les immobiliers locatifs que tout le monde appréciait. En effet, le principe consiste à bénéficier de 21 % de réductions fiscales lorsque le propriétaire s’engage à louer son bien immobilier pendant une durée de 12 ans, puis de 18 % pour une location de 9 ans et d’une réduction de 12 % pour 6 ans de mise en location.

Ainsi, lorsque le propriétaire s’engage à louer son bien sur une durée plus longue, il peut bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 5 500 euros par m2 de surface habitable et plus de 300 000 euros par an. Les conditions d’éligibilité sont assez souples et restent relatives au type de logement acquis, à ses performances énergétiques, sa situation géographique et aux ressources des futurs locataires.

A lire également : À quel âge investir dans l'immobilier ?

Pinel

Cependant, le 13 novembre 2020, l’Assemblée Nationale a adopté la prolongation du dispositif Pinel jusqu’en 2024. Seulement, d’ici là, le dispositif Pinel sera progressivement amené à évoluer, avec possibilité de réduction des avantages d’où la nécessité de profiter pendant qu’il est encore pleinement intéressant.

Il est évident que Pinel est un dispositif avantageux dont on devrait profiter suffisamment pendant qu’il est encore temps, en effet, la prolongation promet de se dérouler sur bases de nouvelles règles à partir de janvier 2023.

La loi Pinel : un dispositif moins avantageux à partir de 2023

La prolongation de la loi Pinel s’étend jusqu’en 2024. En effet, d’ici le 31 décembre 2022, il n’y aura pas de modification quant aux avantages du dispositif. En revanche, à partir de 2023, les bases de Pinel changent.

En effet, les avantages fiscaux d’un investissement Pinel, initialement établis à une réduction de 12 % pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % voir plus pour au moins 12 ans de mise en location sont revus à la baisse. Ils passeront désormais selon la durée de mise en location du bien à 14, 12 et 9 % de réductions fiscales. Il y a donc de quoi à préférer les atouts actuels du dispositif Pinel à ceux à venir et d’en profiter au maximum pendant qu’il est encore temps.

Bien que le dispositif de défiscalisation Pinel s’annonce moins intéressant et peu avantageux dans les années à venir, il est important de reconnaitre qu’il reste encore utile et profitable pour les investisseurs qui ont le désir de se lancer maintenant. D’ailleurs, de tout ce qui précède, il est à noter que, le meilleur moment pour bénéficier des avantages de la défiscalisation Fiscal du dispositif Pinel, c’est maintenant, et pas après !

ARTICLES LIÉS